fresh menu leftfresh menu right
OSPUN

Bulletins d'information

Visiteurs en ligne

Nous avons 41 invités et aucun membre en ligne


 

Restitution des données sanitaires

La Communauté Urbaine de Nouakchott vient d’achever la réalisation d’une étude portant sur « l’identification et l’analyse des infrastructures et services sanitaires à Nouakchott ». L’Observatoire des Services et du Patrimoine Urbains de Nouakchott (OSPUN), instrument de la CUN en charge du traitement de l’information pour l’aide à la décision, a organisé une restitution/débat dudit rapport d’études ce lundi 8 octobre dans la salle de conférence de la Communauté Urbaine de Nouakchott Cette rencontre, a était presidé par le Président de la CUN, Mohamed Hamza, en presence du secretaire générale du ministère de la santé, Sidi Ali Ould sidi Boubacar, du représentant de la direction régionale de la santé, des maires, préfets et médecins chefs des communes et de la partie civile… Ce rapport réalisé par l’ Observatoire des Services et du Patrimoine Urbains de Nouakchott

 

(OSPUN), avec le soutien du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France, restitue les résultats d’une enquête relative à l’identification de l’offre sanitaire au sein des neuf communes de la ville de Nouakchott : Arafat, Riadh, El Mina, Sebkha, Tevragh Zeina, Ksar, Teyarett, Dar Naïm, Toujounine. Ainsi la ville de Nouakchott aurait une population estimée aux alentours de 1 100 00 habitants à ce jour et compterait 214 unités de soins (ne sont pas pris en compte les pharmacies, les laboratoires d’analyse et les ONG). La population moyenne pour une unité de soins est de 5 172. Ce rapport souligne l’inégale répartition des services et infrastructures sanitaires au sein de chaque commune comme nous dit Khady Ba Coordinatrice de l’étude « Nouakchott connait un profond déséquilibre dans la répartition des unités de soins au sein des neuf communes. Les communes de Tevragh Zeina et du Ksar sont les mieux pourvues en structures de soins. Si les unités de soins sont plus nombreuses à Arafat qu’au Ksar, le poids démographique d’Arafat fait qu’il y a une structure de soins pour 7 585 personnes à Arafat contre une pour 1 937 au Ksar. Arafat, Ksar et Tevragh Zeina regroupent à elles seules 62% de l’ensemble des unités de soins de la ville, alors que les communes du Tevragh Zeina et du Ksar sont parmi les moins peuplées de Nouakchott (Tevragh Zeina est vaste, mais très peu dense). La situation est préoccupante à El Mina et à Toujounine où l’on observe respectivement 19 428 et 15 213 personnes pour une unité de soins (cabinets médicaux compris) »


Copyright 2014 OSPUN