fresh menu leftfresh menu right
OSPUN

Bulletins d'information

Visiteurs en ligne

Nous avons 89 invités et aucun membre en ligne


 

Futur plan d’Aménagement de la ville de Nouakchott – Ateliers de Cergy

La ville de Nouakchott a des difficultés de maitriser son urbanisation. L’extraordinaire croissance démographique de la ville, le manque de concentration entre les différents acteurs du développement de la ville, les problèmes juridiques… autant de problèmes qui font que la croissance de la ville n’est pas maîtrisée. Or, il n’existe pas à l’heure actuelle de document définissant une vision partagée par les municipalités, les pouvoirs publics et l’ensemble des acteurs participants au développement de Nouakchott. Le Schéma Directeur d’Aménagement Urbain est arrivé à échéance en 2010 et la ville n’a depuis plus de document officiel définissant de manière concertée la vision de la ville dans les années à venir. Il n’existe donc pas de cadre juridique pour tout aménagement urbain, que ce soit la construction d’une route, d’un lotissement ou d’une école. 

Dans le cadre de l’appui aux partenaires au développement de la Mauritanie, la Communauté Urbaine de Nouakchott, l’Union Européenne, la coopération Allemande (GIZ), l’Agence Française de Développement et le SCAC vont soutenir l’élaboration d‘un plan d’Aménagement Concerté de la Ville de Nouakchott aux horizons 2015/2030 avec comme thématique transversale, l’adaptation de la ville au changement climatique. 

 

Pour mettre en œuvre cet outil de planification urbaine de l’agglomération nouakchottoise il est prévu la tenue d’un Atelier International de maitrise d’œuvre urbaine qui sera confiée à une association d’experts internationaux et nationaux pluridisciplinaires confirmés composés de : urbanistes, géographes, ingénieurs, sociologues, économistes, planificateurs, scientifiques de l’environnement, gestionnaires, artistes et architectes,  dénommée : Ateliers Internationaux de maitrise d’œuvre urbaine Cergy-Pontoise

 Cet Atelier a effectué une mission exploratoire du 27 octobre au 1er novembre à Nouakchott qui a permis d’élaborer la thématique des Ateliers. Le thème retenu est le suivant : «Nouakchott, ville résiliente ? ». 

 Au mois de février 2014, 2 assistants viendront préparer la tenue des Ateliers qui devrait se tenir du 30 avril 2014 au 16 mai 2014.

 Les Ateliers réuniront 21 professionnels internationaux d’origine et de profils très variés, sélectionnés suite à un appel à candidatures international.  Ces experts formeront trois équipes pour produire des propositions innovantes et concrètes répondant aux problématiques urbaines de la ville de Nouakchott.

 Chaque équipe comprendra deux participants locaux et les premiers jours de l'atelier seront dédiés à des excursions et des visites, des conférences et des réunions préliminaires avec les acteurs locaux.

 Au cours de la cérémonie d'ouverture du jury, la CUN reformule aux participants leurs attentes et les objectifs de l’atelier. Au cours des trois premiers jours de travail des équipes, les ordinateurs sont interdits et seul le travail à la main est autorisé. Le forum d’échange se tiendra à la fin de la première semaine qui sera l'un des moments forts de l'atelier, et au cœur de la méthode de travail.

 Les participants présenteront leurs premières analyses de la ville et leurs idées fortes pour leurs projets. Un riche débat avec tous les invités suivra les présentations, permettant aux équipes d’enrichir leurs projets et d’échanger librement. Utilisant pendant la deuxième semaine les moyens informatiques, les équipes finalisent leurs stratégies et préparent une production écrite et illustrée.

 Enfin, la présentation des projets finaux se déroule devant un jury international, composé de professionnels locaux ou internationaux, d’élus et d’acteurs locaux.

 Le jury de l'atelier est un lieu de discussion et de débat de haut niveau. Il est co-présidé par le président de la CUN et par le Président des Ateliers, M. Pierre-André Périssol. L’objectif du jury n'est pas de faire un classement des différentes propositions des équipes, mais d'identifier les analyses les plus remarquables ou les propositions de projets les plus intéressantes, et de travailler ensemble sur la manière dont ces propositions pourraient être mises en œuvre ou renforcées. En ce sens, le jury agit en fait comme la «quatrième équipe » de l'atelier, portant à un autre niveau les propositions des équipes. Le plus important pour les membres du jury ainsi que pour les participants n'est pas le classement des projets, mais de parvenir à produire collectivement des propositions fortes pour le développement urbain de la ville de Nouakchott.


Copyright 2014 OSPUN